Le parcours de citoyenneté

Partager :

Le parcours de citoyenneté comporte pour chaque jeune, garçons et filles, trois étapes obligatoires.

 

 

Sources : Ministère de la défense/SGA/DMPA et DSN

L'enseignement de défense à l'école

L'objectif de l'enseignement de défense à l'école est de renforcer le lien armées-Nation tout en sensibilisant les jeunes au devoir de défense.


Cet enseignement s’inscrit dans les programmes scolaires du second degré. Dispensé au collège puis au lycée, il est l'un des éléments du socle commun des connaissances et des compétences que tout élève doit avoir acquis à la fin de la scolarité obligatoire.


Il permet ainsi aux jeunes de mieux connaître et comprendre les valeurs qui fondent la République. Il peut faire une évaluation en classe de troisième dans le cadre du brevet des collèges.


La direction de la mémoire, du patrimoine et des archives du secrétariat général pour l'administration (SGA/DMPA) participe à la mise en œuvre de cet enseignement. Elle contribue notamment à la formation des enseignants et à l'élaboration de ressources pédagogiques, elle soutient des projets scolaires, dans le cadre des subventions attribuées par la commission interministérielle de coopération pédagogique (CICP).

Le recensement citoyen obligatoire

Depuis le 1er janvier 1999, le recensement citoyen concerne tous les garçons et les filles âgés de 16 ans ayant la nationalité française. Entre la date anniversaire de leurs 16 ans et les 3 mois qui suivent, ils sont tenus de se faire recenser à la mairie de leur domicile (ou au consulat s'ils résident à l'étranger). La mairie leur délivre une attestation de recensement, document obligatoire pour pouvoir s'inscrire à tout concours ou examen soumis au contrôle de l'autorité publique (CAP, BEP, baccalauréat, conduite accompagnée, permis de conduire...), dans l’attente de leur remise de Certificat de participation à la JDC.


Depuis 2011, le recensement est en partie dématérialisé. Les jeunes citoyens peuvent, s’ils le souhaitent, effectuer cette démarche en ligne via le site mon.service-public.fr.

La Journée Défense et Citoyenneté (JDC)

Troisième étape obligatoire du "parcours de citoyenneté", la Journée Défense et Citoyenneté (JDC) accueille chaque année environ 750 000 jeunes de métropole et d’outre-mer sur près de 250 sites.

 

Elle participe à la politique en faveur de la jeunesse. Renforcée par l’initiation aux gestes de premiers secours, elle permet de fédérer les jeunes autour des notions de citoyenneté et de l’esprit de défense.          
La JDC est une journée qui permet de rappeler à chacun que la paix et la démocratie ont un prix, payé par les soldats prêts à sacrifier leur vie pour leur pays. Elle est une occasion unique de contact direct avec les militaires, et de découverte des multiples métiers et engagements, qu'offre aujourd'hui aux jeunes la Défense.

 

En liaison avec l’Éducation nationale et les acteurs de l’insertion, la JDC est l’outil de détection des jeunes en situation d’échec, véritable enjeu de cohésion sociale (en 2011, 9,1% des jeunes métropolitains ont été identifiés en difficulté de lecture).
Les tests de maîtrise de la langue française réalisés au cours de la JDC sont conçus par le ministère de l’Éducation nationale, et participent au dépistage des jeunes en difficulté scolaire.          
La DSN poursuit les entretiens personnalisés auprès des jeunes sortis du système scolaire et détectés en difficulté de lecture  Ex : 21 324 jeunes reçus en 2011.

 

Jeunesse Défense Plus

La Défense offre de nombreuses possibilités d'investissement de courte ou longue durée, régulières ou ponctuelles, dans différents domaines de compétence.

Le dispositif Jeunesse Défense Plus (JAPD Plus) permet à la jeunesse d'avoir une lecture plus aisée de ces possibilités.