Les exploits de la 36ème division d'Ulster

 

Les exploits de la 36ème division d'Ulster à la bataille de la Somme sont rapidement devenus légendaires.

 

 

Le 1er juillet 1916, la division subit de grosses pertes lors de l'attaque de la corniche de Thiepval et de celle du réduit de Swaben, réputé imprenable. Elle parvint à atteindre la 2ème ligne allemande mais, trop avancée, elle se trouva prise entre le feu des canons ennemis et celui de l'artillerie de soutien. En deux jours, 5 500 hommes sur 15 000 furent tués, blessés ou portés disparus. La plupart des engagés irlandais appartenaient à l'Ulster Volonteers Force et venaient des environs de Belfast.

  • Couronne de coquelicots au pied de la tour d'Ulster

    Couronne de coquelicots au pied de la tour d'Ulster. Source : JP Le Padellec

  • Croix au pied de la tour d'Ulster

    Croix au pied de la tour d'Ulster. Source : JP Le Padellec



La spécificité irlandaise

 

Durant l'été 1914, le Parlement britannique vota la mise en place d'un Gouvernement Autonome Irlandais, tout en maintenant l'Irlande dans le Royaume-Uni. Les unionistes, à majorité protestante, y furent opposés craignant que cette assemblée ne soit dominée par les catholiques et ne compromettent leurs intérêts politiques, économiques et religieux. Les nationalistes, à majorité catholique, furent divisés entre les constitutionnels favorables au projet et les séparatistes, partisans d'un gouvernement national indépendant du Royaume-Uni.

 

Depuis 1913, divers protagonistes de la cause irlandaise étaient armés : "L'Ulster Volonteer Force" (UVF) était l'organisation paramilitaire unioniste et les "Irish Volonteers", son pendant nationaliste. En août 1914, l'Irlande était au bord de la guerre civile. A l'annonce du conflit, unionistes et nationalistes, hormis les séparatistes, s'engagèrent à soutenir la cause britannique. La contribution irlandaise s'éleva à 206 000 hommes. Sans trop de difficultés, l'UVF parvint à engager ses hommes dans une formation spécifique : la 36ème division d'Ulster.


Avec un peu plus de réticence des Britanniques, les nationalistes furent regroupés dans les 10ème et 16ème divisions irlandaises. Après-guerre, le sacrifice de la division d'Ulster fut associé à la liberté des unionistes d'Ulster de pouvoir organiser leur propre constitution politique dans ce qui est devenu l'Irlande du Nord. Par contre, la participation de la 16ème division irlandaise, à majorité nationaliste et catholique fut longtemps oubliée.

 

La Tour d'Ulster, érigée en 1921, est aussi appelée Helen Tower ou Tour de Belfast car elle est la réplique d'une tour près de Belfast. De style troubadour, très en vogue au XIXème siècle, elle était le point de mire des soldats de la 36ème division d'Ulster à l'entraînement, avant leur arrivée sur le continent. Ce site est le lieu du souvenir irlandais pour la bataille de la Somme mais aussi pour la globalité du conflit. En 1994, ont été inaugurées une cafétéria, une petite salle d'exposition et une salle audio-visuelle où est projeté un diaporama.

 

 

sites internet externes :

Musee Somme 1916

Peronne

La Somme 14-18

 

 

MINDEF/SGA/DMPA