Formation de la communauté éducative

Partager :

Le ministère des armées apporte une aide à la formation de la communauté éducative en vue de lui donner les moyens de dispenser l'enseignement de défense à l'école.

 

Les Armées sont un partenaire éducatif de l'école que chaque professeur stagiaire doit être en mesure d'identifier dès sa formation initiale à l'École supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE).

 

L'aide apportée s'est traduite ces dernières années par le montage de projets spécifiques à l'initiative soit des administrations centrales des deux ministères (universités d'automne, colloques), soit des trinômes académiques qui réunissent depuis 1987 les représentants locaux des Armées, de l'Éducation nationale et des associations régionales d'anciens auditeurs de l'IHEDN.

 

Le protocole Défense-Éducation nationale-Agriculture prévoit de concentrer l'effort de formation sur la formation initiale en ESPE des enseignants d'histoire-géographie et la formation des cadres de l'Éducation nationale en liaison avec l'école supérieure de l'Éducation nationale (ESEN).

La commission pour la promotion de l'enseignement de défense - CPEDef

La convention cadre du 23 juillet 2017 a pour objet de définir les conditions du soutien apporté par le ministère de la défense à l'Union des associations de l'IHEDN pour la défense et la sécurité (UNION-IHEDN) en vue du financement de projets présentés par des associations d'auditeurs de l'IHEDN dans le cadre de l'activité des trinômes académiques (cf. article 1).

 

Elle a créé à cet effet la commission pour la promotion de l'esprit de défense (CPE-défense) qui est chargée de définir les orientations générales en la matière et d'examiner les projets en vue de l'attribution d'une éventuelle subvention.

 

La commission pour la promotion de l'enseignement de défense (CPE Défense), est composée de représentants du ministère des armées, du ministère de l'éducation nationale et de celui de l'enseignement supérieur, de l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) et de l'UNION-IHEDN.

 

Elle définit des orientations, précise le cadre d'action, fixe les critères d'attribution des subventions, examine la qualité des projets des trinômes et le bilan des actions conduites.

Elle permet également de formuler des recommandations aux trinômes académiques en vue de définir un programme d'actions cohérent sur l'ensemble du territoire en matière de promotion de l'esprit de défense.

 

La CPE Défense invite les trinômes académiques à inscrire prioritairement leurs projets d'activité dans les trois axes d'intervention suivants :

 

  • la formation initiale notamment dans les écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE) : la plupart des élèves professeurs n'ont pas connu la conscription et n'ont de ce fait qu'une faible "culture défense",
  • la formation continue dès lors qu'elle contribue au développement du lien entre les communautés enseignante et militaire et sur des thématiques proches de la "défense" et de l'action des forces armées,
  • la production de ressources pédagogiques, réutilisables dans le temps, destinées à aider les enseignants dans leur mission.

 

Pour la mise en œuvre de ces activités, il est proposé de privilégier :

  • les actions territoriales plutôt que locales,
  • les actions partenariales plutôt qu'unilatérales,
  • les actions structurelles plutôt qu'événementielles.

 

Vade-mecum de la CPE DEF

Formulaire demande de subvention CPE DEF

Les formations de l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) 

Politique de défense

Organisme de formation, l'Institut a pour mission de "développer l'esprit de Défense" et de "sensibiliser aux questions internationales".

Cette mission s'inscrit dans le cadre de la stratégie de sécurité nationale que la France a adopté avec le dernier Livre blanc de 2013 et dont l'objectif est d'apporter des réponses à l'ensemble des risques et menaces susceptibles de porter atteinte à la vie de la Nation. L'adhésion du pays est la condition de l'efficacité de cette stratégie novatrice.

Aussi l'Institut se penche-t-il sur les questions de défense, de politique étrangère et de relations internationales, mais aussi sur toutes les questions relevant de la politique d'armement et d'économie de défense ainsi que d'intelligence économique. Ces sujets touchent tous les citoyens, acteurs du secteur public comme du secteur privé, appartenant au milieu militaire comme au milieu civil. L'Institut, à travers ses différentes actions de formation, est donc au cœur de la construction de la résilience et fonde son projet pédagogique sur une approche globale de ces problématiques et un recrutement mixte et diversifié, générateurs d'un débat fécond et ouvert. Dans ce cadre, le but que se fixent les sessions en région est de permettre aux auditeurs d'approfondir leurs connaissances par l'étude en commun des grands problèmes qui se posent en ce domaine.

 

Sessions nationales

Elles sont organisées à Paris autour d'un thème général. Elle sont ouvertes à des militaires (officiers des armées, de la gendarmerie nationale, de la délégation générale pour l'armement et des services, auditeurs du Centre des hautes études militaires), des hauts fonctionnaires et des personnalités civiles exerçant des responsabilités importantes dans les différents secteurs d'activité économique, sociale, scientifique, juridique, culturelle ainsi que dans la presse écrite et audiovisuelle.

 

Thématiques des sessions nationales : Politique de défense - Armement et économie de défense - Enjeux et stratégies maritimes - Souveraineté numérique et cybersécurité

 

Sessions en région

Elles sont organisées au rythme de quatre sessions par an dans toutes les régions de France et les DOM-TOM.

 

Activités européennes et internationales

Destinées aux étrangers de haut niveau, les formations sont organisées, selon leurs objectifs et les zones d’influence soit, en partenariat avec la Direction de la coopération de sécurité et de défense (DCSD) du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères soit, avec la Direction générale de l’armement (DGA) du ministère des Armées. Elles ont pour but de réfléchir et d’échanger sur les enjeux de sécurité et de défense des pays invités et de les familiariser avec les visions française et européenne sur ces questions.

 

Cycles "Jeunes"

 

Cycles spécialisés

 

Intelligence économique

 

Gestion des crises à l'international