Partager :

Le cimetière américain de Normandie

Le cimetière américain de Colleville-sur-Mer. ©Licence Creative Commons. Libre de droit

 

D'une superficie de soixante-dix hectares, le cimetière américain de Colleville-sur-Mer est l'un des quatorze cimetières américains du second conflit mondial.

 

Le cimetière américain de Colleville-sur-Mer est l'un des quatorze cimetières américains du second conflit mondial accueilli en terre étrangère, et est géré par la commission américaine des monuments de guerre (ABMC, american battle monuments commission).

 

Sur ce vaste espace de forme rectangulaire sont alignées 9 386 tombes, surmontées d'une stèle de marbre blanc d'Italie en forme de croix latine, ou d'une étoile de David. A droite de l'entrée se trouve une capsule qui ne sera ouverte que le 6 juin 2044, un siècle après le D-day : elle contient des articles de presse parus à l'époque, et un message d'Eisenhower adressé aux générations futures.

 

Informations historiques

 

Le mémorial du cimetière est constitué d'une colonnade au centre de laquelle s'élève une statue de bronze haute de sept mètres, symbole de la jeunesse américaine. Face aux carrés des tombes, on peut lire sur le socle de l'oeuvre crée par Donald De Lue l'inscription suivante : "Mine eyes have seen the glory of the coming of the Lord" ("de mes yeux j'ai vu venir la gloire divine").


Chacune des deux extrémités de la colonnade semi-circulaire donne sur des loggias gardées par deux grandes urnes ornées de statues. Les murs exposent des cartes gravées dans la pierre représentant les phases successives de la bataille : l'action des commandos aéroportés, le plan naval du débarquement, et les combats sur les quatre plages.

A l'est du mémorial, l'arc de cercle formé par le jardin des disparus recueille les dépouilles mortelles de 1 557 soldats américains noyés ou non identifiables. Une chapelle se dresse au milieu des tombes, et accueille une mosaïque colorée symbolisant l'Amérique bénissant ses enfants lors de leur départ vers le combat pour la Liberté. Une volée de marches conduit à la mer, d'où le visiteur bénéficie d'un large panorama sur Omaha Beach, illustré par des tables d'orientation.

A douze kilomètres se dresse le monument de la Pointe du Hoc élevé par les Français, qu'on aperçoit "par erreur" dans une des scènes du film de 1962 le Jour le plus long.


Les corps des héros de la campagne de Normandie reposent en paix depuis l'inauguration officielle du cimetière le 18 juillet 1956. Le lieu de leur dernière demeure a été concédé à perpétuité par la République française aux Etats-Unis d'Amérique.

 


Visites

Face au mémorial, le drapeau américain flotte tous les jours au-dessus du grand bassin du site, fermé les 25 décembre et 1er janvier.

 

Accès

A dix-sept kilomètres au nord-ouest de Bayeux via Surrain.

 

Cimetière américain de Normandie "Omaha Beach" 14170 Colleville-sur-Mer

tél. 02.31.51.62.00

fax. 02.31.51.62.09

 

Commission américaine des monuments de guerre (American battle monuments commission)

Courthouse Plaza II, Suite 500 2300 Clarendon Boulevard Arlington, VA 22201 United States Of America

tél. (00 1) (703) 696-6897

 

 

Site du comité régional du tourisme de Normandie

 

Site de l'american battle monuments commission

 

  • Le mémorial du cimetière

    Le mémorial du cimetière. © DMPA

  • Statue de bronze du mémorial

    Statue de bronze du mémorial. © DMPA

  • Le cimetière américain de Colleville-sur-Mer

    Le cimetière américain de Colleville-sur-Mer. © DMPA

  • ©Licence Creative Commons. Libre de droit

    ©Licence Creative Commons. Libre de droit