Milan Stefanik

1880-1919

Fils de pasteur, Milan Stefanik est né le 21 juillet 1880 à Kosariska. Après des études à Bratislava, Sopron et Sarvas, il entre à l'université de Prague. Il devient mathématicien, astronome puis docteur ès sciences en 1904. En France en 1905, il est l'assistant du directeur de l'observatoire de Meudon, publie de nombreux traités et organise sept expéditions astronomiques d'observation au sommet du Mont Blanc. Grand voyageur, il effectue plusieurs missions diplomatiques et astronomiques pour le compte du gouvernement français dont une à Tahiti en 1910 pour y observer le passage de la comète de Halley.

 

Milan Stefanik pendant un séjour à l'Observatoire de Meudon, France. Source : IMS

 

Naturalisé français en 1912, chevalier de la Légion d'honneur en 1914, il s'engage dans l'armée française, s'élevant en trois ans au grade de général de brigade. Incorporé dans l'armée de l'air, il améliore la météorologie militaire. En 1916 et 1917, il se rend officiellement en Roumanie, en Sibérie, aux États-Unis, pour organiser le recrutement de volontaires tchécoslovaques. Le 21 avril 1918, il signe, en Italie, avec le Premier ministre Orlando, le traité de formation d'une armée tchécoslovaque sur le front italien.

 

Le sergent Stefanik reçoit la croix de Guerre 1914-1918 avec palme pour son action

au sein de l'armée de l'air, France. © SHD

 

La France le fait commandeur de la Légion d'honneur. Le 28 octobre 1918, la Tchécoslovaquie devient indépendante et Stefanik est ministre de la Guerre du jeune gouvernement. C'est en regagnant son pays, le 4 mai 1919, qu'il meurt dans l'accident de son avion qui s'écrase près de Bratislava. Son corps repose dans le mausolée de Bradlo depuis 1928.

Ministère de la défense/SGA/DMPA
< Revenir à la liste des personnalités