Partager :

Nécropole franco-allemande de Maissin

Vues de la nécropole de Maissin

Cette nécropole, située dans la province de Luxembourg, occupe une superficie de 5 040 m2.

 

La nécropole de Maissin est située en Belgique, dans la province de Luxembourg, à 45 km au nord-est de Sedan, dans l'actuelle communauté de communes de Paliseul.

Elle occupe une superficie de 5 040 m2. Un calvaire breton du XVIe siècle, une stèle commémorative aux morts du IIe Corps d'Armée (C.A.), et une borne dédiée à Pierre Massé en forme le mobilier; Ce lieu de mémoire est la dernière demeure de 4 782 de combattants morts en août 1914. Ce cimetière militaire abrite les corps de 282 Français et de 513 Allemands, réparties en tombes individuelles. 3 001 autres soldats français sont répartis en deux ossuaires ; 643 Français et 343 Allemands occupent un ossuaire mixte.

Informations historiques

 

 

L'Origine du cimetière

Dès le 24 août 1914, après la retraite du IIe C.A. français, l'armée impériale allemande procéda aux ensevelissements des centaines de morts restés sur le champ de bataille. L'inhumation des cadavres français et allemands dura une dizaine de jours. Plus de 500 civils belges réquisitionnés dans les villages voisins participèrent à l'enlèvement des corps et à leur enterrement. Sur la route de Transinne, au "Courtil", on creusa des fosses pour 30 hommes. A cet endroit, plus de 2 000 morts furent enterrés ainsi qu'au "Baulet", à proximité de la route de Lesse. Durant la guerre, les autorités d'occupation allemande (Gouvernement général impérial de la Belgique du Général von Bissing) aménagea toutes ces nécropoles des combats d'août 1914.

 


Des cérémonies d'inauguration s'y déroulèrent en présence de hautes personnalités militaires.

Maissin rassemble les corps français ou allemands dans trois grandes nécropoles :

  • le cimetière n° l sur la route de Transinne
  • les cimetières n° 2 et n° 3 sur la route de Lesse, où furent réinhumés les combattants des fosses alentours en tombes individuelles et en ossuaire.

Le calvaire breton du XVIème siècle, ramené de la commune du Trëhou, Finistère, se dressa dans l'enceinte du cimetière n° 2 pour commémorer le sacrifice des Bretons du IIe corps. Il fut inauguré en août 1932 à l'occasion du 18ème anniversaire de la bataille.

Lors des travaux de réfection de ce cimetière, les restes mortels furent exhumés des petites nécropoles désaffectées les plus proches : 382 soldats allemands et 46 français provenant des cimetières de Maissin, d'Ochamps et d'Orgéo y furent ré-inhumés.

 

 

Renseignements pratiques :

 

Ambassade de France en Belgique

65 rue Ducale 1000 Bruxelles

Tel. : 32(0)2.548.87.11

Fax. 32(0)2.513.68.71

www.ambafrance-be.org

Courriel : ambafr@ambafrance-be.org

 

Direction interdépartementale de Lille

Cité administrative Rue de Tournai 59045 Lille Cedex

Tel : 03 20 62 12 39

Fax : 03 20 62 12 30

Courriel : mailto:diracmetz@wanadoo.fr

 

 

  • La nécropole de Maissin

    La nécropole de Maissin. Source : Collection particulière

  • Vues de la nécropole de Maissin

    Vues de la nécropole de Maissin. Source : DR