Le Redan du fort de Villey le Sec

 

Le redan peut être considéré comme un élément de liaison entre les deux batteries.

 

 

 

Il fut très faiblement organisé, simplement taluté. Il ne possède aucun organe de flanquement des fossés, celui-ci étant organisé à partir des batteries. Enfin, le fossé est composé de talus en terre croulante.

 

Cependant, faisant face à la forêt de Haye, il reçut la première tourelle de 75 de Villey-le-Sec ainsi que deux observatoires cuirassés. Cette tourelle fut adossée au casernement 1890 et elle est placée dans le saillant de l'ouvrage, à sa capitale. Cette situation lui donne un commandement important puisque la capitale suit la crête géographique.

 

Casernement en béton spécial du redan. Photo Michel Mansuy

 

Source : Association la Citadelle