Une classe de 3ème débarque en Normandie et à Paris

Partager :

Les élèves du collège Jacques Prévert d’Albens-Entrelacs ont eu l’opportunité d’approfondir leurs travaux grâce à un projet interdisciplinaire. Ils ont ainsi pu visiter de nombreux lieux de mémoires particulièrement intéressant et enrichissant en lien avec leur programme d’histoire. Ce projet pédagogique s’effectue du 9 avril au mercredi 12 avril 2017.

Sur les plages du Débarquement

 

L’objectif de ce projet consistait à amener les jeunes élèves de 3ème  à s’approprier les valeurs de la citoyenneté française.

La découverte de sites historiques et culturels va leur permettre en outre d’approfondir d’avantage leurs connaissances issues des enseignements qu’ils ont reçu en cours.

A Caen, les jeunes ont eu la chance de visiter le Mémorial où ils ont participé à des ateliers pédagogiques sur la 2nde Guerre mondiale, ainsi qu’à des visites guidées autour des thèmes de la guerre, de l’occupation, du débarquement et de la guerre froide.

 

 

Un guide était présent pour les accompagner dans le musée du débarquement d’Arromanches. Les élèves ont pris la pose devant des bunkers et des tanks, mesurant la violence de l’affrontement. Ils ont  visité deux cimetières, l’un allemand (cimetière militaire de La Cambe) où reposent 21 222 soldats, l’autre américain (cimetière militaire de Colleville-sur-Mer), où sont inhumés 9 387 combattants.

Ils ont écouté des histoires cocasses comme celle de ce parachutiste américain qui a atterri sur le clocher de l’église de Sainte-Mère-Église.  

Ils ont pu voir Omaha Beach et Utah Beach qui sont les deux principales plages du débarquement.

 

Ce voyage en Normandie a permis aussi aux collégiens de prendre conscience des combats qui ont précédé la libération de la France et c’est sans doute l’une des raisons pour lesquelles il ne faut pas oublier ces lieux. En effet, et c’est là la force de ces symboles, le simple fait de les visiter contribue à préserver la mémoire des évènements.

 

Une réflexion sur la citoyenneté et sur les principes de la République

 

Étape suivante : Paris !

Pendant leur séjour dans la capitale nos collégiens sont allés au musée national de l’histoire de l’immigration, situé dans le Palais de la Porte Dorée.

 

Ce musée présente aux visiteurs 200 ans d’histoire de l’immigration en France. L’occasion de réfléchir aux phénomènes économiques, sociaux, politiques, culturels qui accompagnent la montée du racisme et de l’antiracisme. L’occasion aussi de penser notre pays à travers l’histoire de son patrimoine, qui se nourrit notamment des apports des étrangers qui y trouvent refuge et donc finalement d’interroger la citoyenneté à la française.

 

Ainsi, ce musée montre que les immigrés contribuent depuis déjà longtemps à l’identité française. On peut y aborder un certain nombre de sujets tels que la discrimination, le racisme, l’antisémitisme…

 

 

Les élèves sont ensuite allés au mémorial de la Shoah et ont pu prendre la mesure de l’atrocité qu’est l’extermination d’un peuple. Dans le mémorial, les jeunes ont vu des archives, des documents prouvant ce qu’il s’est passé durant cette période. Il y a aussi le mur des noms des victimes ainsi qu’un mur pour les Justes qui les ont aidés.

 

Ces lieux de mémoires introduisent à la connaissance et à la réflexion et il est essentiel de savoir ce qu’il s’est passé afin d’en tirer des enseignements. Cette connaissance et l’ouverture d’esprit qui l’accompagne sont essentielles pour comprendre les valeurs démocratiques, rendre concrets les principes de la République et le souvenir de ceux qui se sont battus pour les préserver.

 

Ilan, élève de 3e à Paris

(visionner le diaporama et/ou télécharger le PDF)