Musée de l'aviation - Warluis

Partager :

Le musée de l’aviation de Warluis, ouvre sa collection au public en 1995. Consacré plus spécialement à l’aviation et aux aviateurs de la Seconde Guerre mondiale, le musée présente 1000 objets authentiques, 1600 photographies et documents sur une surface de 1000 m2.

 

Source : Musée de l'aviation de Warluis

Offre pédagogique

Visites

collège - lycée

Informations pratiques

Musée de la Résistance de Châteaubriant

Partager :

La Sablière fut le témoin d’un évènement de la Seconde Guerre mondiale. Le 22 octobre 1941, 27 otages furent fusillés par les Allemands en représailles de la mort du Feldkommandant de Nantes (Loire-Inférieure) Karl Hotz, tué deux jours plus tôt par de jeunes résistants français. Suite à cette date, La Sablière se fait appeler la "Carrière des fusillés" et des rassemblements rendant hommage aux fusillés de Châteaubriant s’organisent.

Pour transmettre cette histoire au public, le musée de la Résistance à Châteaubriant, implanté dans la ferme qui jouxtait la carrière où ont été fusillés ces 27 otages, est inauguré en 2001. Des expositions permettent de mieux comprendre la vie des internés et la Résistance dans le pays de Châteaubriant. Chaque année, une exposition est en lien avec le thème du Concours National de la résistance et de la Déportation.

 

Source : Musée de la Résistance de Châteaubriant

Offre pédagogique
Informations pratiques

Mémorial du camp de Rivesaltes

Partager :

Conçu à l’origine comme camp militaire, le camp de Rivesaltes a été tour à tour principal camp d’internement du sud de la France en 1941 et 1942 pour les républicains espagnols, les juifs étrangers et les tsiganes, centre de séjour surveillé pour les collaborateurs et dépôt de  prisonniers de guerre de l’Axe entre 1944 et 1948, et lieu de  relégation des harkis et de leurs familles entre 1962 et 1964.

 

Pour raconter son histoire, un Mémorial a été construit sur l’ancien îlot F du camp, au milieu des vestiges des baraques où ont vécu plus de 60 000 personnes. Conçu par l’architecte Rudy Ricciotti, ce bâtiment de 4 000 m  est un espace de référence de l’histoire des déplacements contraints de populations et de leur mise sous contrôle, et un lieu de mémoire incontournable.

 

Source : Mémorial du camp de Rivesaltes

Offre pédagogique
Expositions
Informations pratiques

Fort de Metz-Queuleu

Partager :

Le fort de Queuleu, construit à partir de 1867 puis réaménagé pendant l'Annexion allemande, a accueilli plusieurs camps d'internements durant la Seconde Guerre Mondiale. Entre octobre 1943 et août 1944, un camp spécial (Sonderlager) géré par la Gestapo est installé dans la Caserne II.
 
Les thématiques abordées sont nombreuses : histoire de la fortification, histoire de la résistance mosellane, répression nazie, la torture, l’enfermement, la mémoire…
 
Source : Association du fort de Metz-Queuleu
Offre pédagogique

Camp de Bergen-Belsen, avril 1945. Les soldats britanniques libérateurs inhument les dépouilles des déportés puis incendient les baraques pour éviter la propagation des maladies. Film muet d'époque

© ECPAD

Autres documentaires vidéos à découvrir

Le 12 avril 1945, les généraux américains Eisenhower, Bradley, Patton et Walker visitent le camp d'Ohrdruf. Film muet d'époque

© ECPAD - Réf. SA 621-06 -

Autres documentaires vidéos à découvrir

Pages